Sélectionner une page

Le métier de restauration est soumis au port obligatoire d’un vêtement professionnel adapté. En effet, en cuisine, les risques de brûlures ou de coupures ne sont jamais loin. Ce n’est cependant pas l’unique raison qui peut justifier le port d’un vêtement obligatoire puisque cet habillement sert aussi à distinguer facilement les cuisiniers des autres corps du métier. Découvrez dans cet article les différentes particularités des vêtements de cuisine ainsi que la façon de s’équiper pour se conformer au code vestimentaire du métier.

Chez soi ou en restauration, pourquoi être bien équipé ?

L’exercice du métier de cuisinier impose, comme vous le savez tous, le port d’un vêtement obligatoire et adapté. Ceci vaut d’ailleurs aussi bien pour vous qu’à tous ceux qui ne sont pas professionnels du métier, mais qui font néanmoins la cuisine à la maison.

En effet, qu’on soit professionnel ou pas, les risques liés au métier de cuisinier sont les mêmes pour tous. En cuisine, la première raison de bien s’équiper concerne la sécurité et la protection. Par conséquent, les salissures, les taches d’huile, les brûlures ainsi que d’autres incidents comme les coupures et les chutes peuvent être évités au maximum lorsqu’on dispose des bons équipements. Ces protections sont possibles grâce à la qualité des tissus, de même que les matières qui ont servi à leur confection.

L’autre raison de bien s’équiper en cuisine est le confort qui peut en résulter. Avoir un vêtement adapté facilitera plus les différents mouvements que nécessite la cuisine. Et aujourd’hui, les différentes marques s’efforcent de réaliser des vêtements adéquats pour le bien-être de tous, professionnels ou non.

Pour le choix des vêtements de cuisine, l’important est de tenir compte de sa morphologie pour être bien dans sa peau. De plus, la qualité des tissus et leur résistance doivent aussi être privilégiées, car il ne s’agira pas d’être mal à l’aise lorsqu’on porte ces vêtements.

En ce qui concerne les vêtements de cuisine, il est préférable d’opter pour des chemises de couleur banche ou de couleur bleue, les pantalons peuvent être en noir de même que les chaussures. Ce sont ces couleurs-là qu’on rencontre le plus souvent en cuisine. De même, il serait bon de choisir des chemises à manches longues, cela évitera des brûlures aux avant-bras. Quant aux chaussures, elles servent à éviter les glissades et autres blessures dues aux chutes. Les chaussures doivent être serrées, mais pas trop, et à la bonne taille pour vos pieds.

La veste de cuisine

La veste de cuisine est la chemise que portent les cuisiniers dans l’exercice de leur profession. Elles sont réalisées avec des designs variés et divers. C’est l’un des vêtements obligatoires exigés pour la profession en plus des pantalons, des chaussures et des coiffes.

La veste de cuisine est disponible en manches courtes et en manches longues. En dehors du fait qu’elle sert à identifier facilement les employés de la profession, elle assure de très bonnes protections contre les flammes et les brûlures ; d’où la nécessité de choisir les modèles à manches longues.

La veste de cuisine existe en modèle pour homme et pour femme. Le choix des vestes se fait en fonction des morphologies de chacun. Il existe des modèles pour homme et pour femme qui ont été confectionnés en tenant compte des courbes et des spécificités propres à chaque catégorie de sexe. Les deux modèles sont le plus souvent réalisés avec les mêmes matériaux qui sont très innovants.

Elle existe en couleur blanche, noire, bleue, etc. De même, on retrouve des modèles conçus en jeans. Les premières couleurs citées sont à privilégier. Les vestes de cuisine sont très simples et faciles à porter. Elles se mettent au-dessus des pantalons.

Les pantalons de cuisine

Les pantalons de cuisine sont disponibles en plusieurs couleurs et en différentes tailles. Tout comme les vestes de cuisine, ils servent à assurer une meilleure protection à l’égard des professionnels et des non-professionnels. Ainsi, grâce à ces pantalons spéciaux, les risques de brûlures et d’embrasement dus aux flammes sont minimisés. Ils sont aussi conçus avec les meilleurs matériaux et tissus pour être à la fois légers, confortables, solides et résistants.

Le choix des pantalons de cuisine se fera toujours en fonction des morphologies et des tailles de chacun. Ils existent en plusieurs couleurs : noire, blanche, bleue ou encore grise. Les pantalons de cuisine constituent le bas de l’uniforme de cuisine et sont faciles à mettre.

L’indispensable tablier

Le tablier de cuisine fait également partie de l’ensemble des vêtements professionnels pour le métier de cuisinier. Ils existent en plusieurs tailles et couleurs et sont réalisés avec des designs bien différents. Ces tabliers peuvent être courts ou longs et protègent idéalement bien la partie haute du corps qui est exposé lorsqu’on cuisine. De plus, grâce à leurs poches, il est plus facile de ranger et d’avoir à portée de main les torchons et autres accessoires qui servent à la cuisine.

Les tabliers de cuisine sont disponibles autant pour les hommes que pour les femmes. Ils s’enfilent pour la plupart par la tête. À l’aide des rubans d’attaches, on peut les nouer à la taille pour qu’ils tiennent bien. En fonction de l’anatomie de chacun et des goûts, on peut choisir les modèles qu’on préfère, d’autant plus qu’on peut les avoir en plusieurs couleurs du noir au blanc. Il est aussi possible de trouver des tabliers en jeans.

Voici une bonne adresse pour commander vos vêtements de cuisine : http://www.roidutablier.com/8-vetements-de-cuisine-restauration-boucherie

Les accessoires et coiffes

Les accessoires et les coiffes sont le reste de la panoplie de vêtements de cuisine pour paraître comme un vrai chef.

L’utilité des coiffes de cuisine n’est absolument pas difficile à trouver. Sur la tête, elles permettent d’éviter notamment que des particules de cheveux ou autres débris provenant de la tête ne tombent dans la nourriture qui se prépare. De même, ces coiffes servent à absorber une grande partie de la sueur du front pour que ce liquide ne finisse pas dans la nourriture. Outre cet aspect de sûreté, le port de coiffe permet d’affirmer l’autorité du chef et c’est pourquoi les coiffes portées par les chefs diffèrent toujours de celles des autres employés.
Il existe différentes sortes de coiffes dont les toques, les calots et les bandanas.

Un calot assorti au tablier est une bonne idée pour une tenue de restauration

Les toques sont les coiffes traditionnelles des cuisiniers. Elles sont de différentes tailles et couleurs. Celles des grands chefs s’élèvent bien au-dessus de la tête. Les calots possèdent un design bien différent des toques et sont généralement plus petits. Les bandanas sont les coiffes les plus simplistes et les moins chers à avoir. Ils ont une espèce de queue qui tombe en arrière.

Toutes les coiffes se mettent sur la tête et couvrent les cheveux. Elles sont disponibles en différentes couleurs dont le blanc et le noir sont les plus dominants. Le choix des coiffes se fera en fonction des besoins, suivant de la qualité, et si l’on est chef ou pas.

Le métier de cuisinier exige un port spécifique de vêtements composé de plusieurs accessoires comme la veste, les pantalons et les coiffes notamment. Outre le fait que ces vêtements prouvent l’appartenance aux métiers de la cuisine, ils permettent en plus de protéger contre les incidents liés à l’exercice de la fonction.